Fragilités

Fragilités

Notre fragilité

Dans ma jeunesse, les années 65-70-80, nous connaissions une période rassurante. Plus de guerre, la société devenait déjà de plus en plus industrielle, nous avions confiance en la science, nous avions le sentiment d’aller vers plus de liberté, plus de bien-être.

Notre fragilité ? A vrai nous nous n’y pensions pas, nous étions plutôt dans l’action et dans la consommation. Bien entendu certains pays étaient en guerre, de même nous étions bien obligés de vivre les deuils familiaux. Les aléas de la vie ? Nous les vivions bien entendu.
Mais toujours est-il que les assurances apportaient une relative sérénité, la perte d’un emploi (je parle d’autres personnes) n’était qu’un changement rapide d’employeur…

Avions-nous conscience d’une fragilité ? Non, mais celle de la liberté ! Vive le progrès ! Le mot d’ordre ? Aller de l’avant et saisir la vie à pleines dents !

Et aujourd’hui ?

Les débats scientifiques génèrent de nombreux doutes.
Le développement des sciences ressemble à une course irraisonnée.
Nous ne maîtrisons plus les virus et d’autres vont sans doute surgir.
La paix dans le monde… il n’y a plus de gendarme du monde et à bien des moments nous avons le sentiment que tout pourrait basculer vers un abîme.
La vie de famille ? Comptez vous-mêmes le nombre de divorces que vous connaissez…
Le monde du travail ? Heureux sont ceux qui ont un emploi stable. La France est encore une démocratie qui protège les citoyens et la législation du monde du travail. Jusqu’à quand ?
L’économie ? Dans ma jeunesse le débat portait sur plus ou moins d’impôts. Aujourd’hui une minorité de Français va voter et les programmes sont des « communications » souvent superficielles.
Je m’arrête là.

Encore un mot sur la religion. La société a délaissé le christianisme, ça a été facile, il suffisait de suivre la tendance. Qu’est-ce qui va la remplacer dans ce monde devenu fragile ?

Le christianisme a traversé deux millénaires et bien des civilisations. C’est une solidité ! Mais je ne plaide pas pour un retour au christianisme, mais bien pour son profond renouvellement.

[bdp_masonry grid= »3″ effect= »effect-2″ show_date= »false » show_author= »false » show_tags= »false » show_comments= »false » category= »Facebook 2020″]

Tags: No tags
0

Comments are closed.