Le chas de l’aiguille

Tout le monde connait le chas des aiguilles, cet espace si étroit que certains se servent d’un appareil spécial afin de faire passer le fil dans ce chas. Nous avons tous le souvenir de ces difficultés !

Ce qui vaut pour la couture vaut aussi dans le domaine religieux. Jésus disait qu’il était difficile à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Un chameau se faufilerait plus facilement par la porte d’accès de la ville. (Il faut rappeler que le soir venu la porte principale était fermée et que si un chameau devait entrer c’était déchargé de toute cargaison et en rampant !) C’était le chas de l’aiguille version Jésus.

C’est dire que le riche, en effet, ne serait pas à même de se dépouiller et de se glisser en simplicité dans cet univers spirituel qu’est le royaume de Dieu. Il faut laisser ce qui a été accumulé pour commencer à recevoir ce qui est de l’ordre du don.

Mais cette allégorie me fait penser à une autre difficulté, celle de l’effort intellectuel et de véracité attendu par tout un chacun pour comprendre une situation.

·         En ce moment les uns hurlent pour la police, les autres pour la justice…

·         En ce moment encore les prises de position sont extrêmement vives pour être pro ou anti-palestinien, pro ou anti-israélien…

L’allégorie biblique m’inspire car elle me permet de comprendre que tant que je suis chargé d’une idéologie, et même de ce que je crois savoir…. je ne peux pas m’approcher de la vérité.
Impossible « d’entrer » tant qu’on n’accepte pas de considérer la situation avec humilité, sincérité et ou sans que l’on soit doté de la capacité à savoir écouter à nouveau les protagonistes tant les mots s’usent par le temps, la succession des événements et les roulements de tambours continus des médias.

 

Aborder une grande complexité demande sans doute prudence et humilité.
Le chas de l’aiguille, pour aborder la question des religions, des expériences religieuses, des cultures et des droits et devoirs et tant d’autres aspects !

 

Tags: No tags
0

Comments are closed.